Maladie de Strümpell-Lorrain

Affections inclues : (synonymes et formes) : maladie de Strümpell-Lorrain, paraplégie spastique (ou spamodique) familiale de S-L., Paraplégie spastique (familiale) (types 1 et 2 liés à l’X, types 3, 4 et 6 dominants, types 5A et 5B récessifs).

Voir le site www.paratetra.apf.asso.fr pour : paraplégies/ tétraplégies traumatiques (blessés médullaires) ou médicales dont syringomyélie

La maladie de Strümpell-Lorrain est une affection dégénérative, héréditaire, touchant la moelle épinière (syndrome pyramidal). Elle peut être associée à une atteinte du cervelet (hérédo-dégénérescence spino-cérébelleuse). Elle se caractérise par une paraparésie d’évolution progressive. Elle peut commencer à tout âge, dans les deux sexes, et elle est révélée par des troubles de la marche discrets. Cette maladie recouvre en fait plusieurs affections ou "formes" dont l’identification fait l’objet de recherches actives. D’évolution et de gravité très variables, elle est souvent compatible avec le maintien d’une activité professionnelle et elle n’entame pas l’espérance de vie.

(Source : Philippe Grammont, AS-L, In : Déficiences motrices et situations de handicaps, aspects sociaux, psychologiques, techniques, sociaux et législatifs, Ed. APF 2002).


La maladie a été décrite pour la 1ére fois en 1880 par deux neurologues, l’Allemand Strümpell et le Français Lorrain, qui lui ont donné son nom, Maladie de Strümpell - Lorrain. Maladie de Strümpell Lorrain / Paraplégie/Paraparésie Spastique Héréditaire / Paraplégie Spastique Familiale. Hereditary Spastic Paraplegia.


Recherche :

- La paraplégie spastique héréditaire de type 58, maladie démyélinisante ! Mis en ligne le 23 octobre 2018.

Une étude conduite par Amandine Duchesne de l’INRA Jouy-en-Josas dans l’Equipe de Didier Boichard et de Khalid Hamid El Hachimi de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière dans l’équipe d’Alexis Brice rapporte que les mutations du gène KIF1C, responsables de la paraplégie spastique héréditaire type 58 (SPG58/SPAX2), sont également à l’origine d’une pathologie bovine, connue depuis les années 1970 ; l’ataxie progressive du Charolais. Cette découverte pourrait permettre des progrès dans la compréhension des mécanismes de la paraplégie spastique héréditaire de type 58 et le maintien de la myélinisation. Ces travaux sont publiés dans PloS Genetic.

Source : https://icm-institute.org.




Articles publiés dans cette rubrique

2002.
 par  Grammont Ph.
Rubrique mise à jour le 19 juin 2017.
 par  Rédacteur APF
-->

Autres sources d'info

IMC

À lire : ouvrages de nicolas Houguet.

Agenda : exposition peintures à Paris. Du 14 au 26 mars 2019.

Traitements médicamenteux de la spasticité - Recommandations de bonne pratique (AFSSAPS)

SEP

Comprendre la sclérose en plaques.

MyStEPs Box? : kit d'accompagnement.

Communiquer avec son entourage suite à une annonce diagnostique de Sclérose En Plaques.

PARATETRA

Mini série : C'est quoi cette question ?

Recherche : "Le transfert de nerfs".

Sites perso, blogs...

Informations

Proposez une solution

Comment la société peut-elle garantir une vraie place aux personnes handicapées ? (...)

Les Tutos de Ludo

Les Tutos de Ludo Les Tutos de Ludo, c’est une série de courts-métrages qui nous plongent au (...)

Formations

Nos formations médico-sociales 2019 http://formation.apf.asso.fr

Vacances 2019

Cet été, devenez responsable de séjours ! Nous recrutons pour cet été des accompagnateurs et (...)

Informations médicales

Les informations médicales de ce site ne peuvent être que générales et en aucun cas des (...)